fbpx
Get Help

Call the Lung Health Line

1-888-344-5864

Our certified respiratory
educators are ready to take your questions
(M-F 8:30am-4:30pm)

Symptômes et diagnostic de l’asthme

Différentes personnes présentent différents symptômes de l’asthme, lesquels peuvent changer au fil du temps ou selon la situation. Les signes et symptômes communs de l’asthme incluent :

  • Essoufflement (au repos ou lors de l’exercice physique)
  • Serrement de poitrine
  • Toux
  • Respiration sifflante

Ces symptômes peuvent aussi être causés par d’autres facteurs. Consultez votre médecin si vous présentez ces symptômes ou si vous croyez être atteint d’asthme.

Les symptômes de l’asthme infantile vs les symptômes de l’asthme chez l’adulte

Les symptômes de l’asthme infantile sont habituellement semblables à ceux de l’asthme chez l’adulte. Néanmoins, il peut être un peu plus difficile de déterminer les symptômes de l’asthme chez les enfants. Il est plus facile de déterminer les symptômes de l’asthme chez l’adulte, car un adulte peut expliquer ce qu’il ressent et il connaît mieux son corps. Bien que vous puissiez voir et entendre la toux et l’essoufflement (respiration laborieuse, respiration plus rapide) chez les jeunes enfants, il se peut qu’ils ne puissent pas vous dire comment ils se sentent. De plus, les jeunes enfants ne peuvent pas passer le test respiratoire appelé spirométrie.

Certains symptômes que vous pourriez remarquer chez votre enfant et qui peuvent indiquer l’asthme incluent :
  • Ne pas pouvoir courir aussi vite que les autres enfants
  • Éprouver de la difficulté à retenir leur souffle ou respirer plus rapidement que d’autres enfants qui font la même chose
  • L’apparence d’un rhume, alors que ce pourrait en fait être de l’asthme
  • La toux, particulièrement la nuit
  • Une toux si violente qu’elle provoque des vomissements
  • Vous pourriez entendre une respiration sifflante (un son aigu sifflant)
  • Si vous remarquez un ou plusieurs de ces symptômes typiques de l’asthme infantile, consultez votre médecin pour savoir s’ils sont causés par l’asthme.

Les symptômes de l’asthme aigu vs les symptômes de l’asthme chronique

En médecine, le terme « aigu » signifie tout simplement « à court terme », et « chronique » signifie « à long terme ». Bien que l’asthme soit une affection chronique, puisqu’il dure habituellement longtemps (souvent pendant toute la vie), vous pouvez présenter simultanément des symptômes d’asthme chronique et d’asthme aigu. Si une personne ne gère pas correctement son asthme, elle peut avoir des symptômes chroniques réguliers pendant plusieurs semaines, mois, voire même plusieurs années. Par exemple, elle peut éprouver une toux ordinaire qui dure longtemps si l’asthme n’est pas géré correctement.

En plus de la toux chronique ordinaire, elle peut aussi parfois éprouver une aggravation de l’asthme aigu qui engendre un symptôme tel que l’essoufflement. Il se peut que ceci soit causé par un rhume, ou l’exposition au pollen ou à la pollution atmosphérique.

Quand une personne est atteinte d’asthme, il est très important de bien le gérer afin d’éviter les symptômes de l’asthme chronique. Vous ne pouvez pas toujours éviter tous les symptômes de l’asthme, mais en général, les symptômes devraient être rares et peu sévères.

Il est aussi très important de surveiller votre asthme afin de remarquer le moment où apparaissent des symptômes d’asthme aigu et ainsi prendre les mesures nécessaires avant qu’une crise d’asthme ne soit provoquée. Un plan d’action contre l’asthme prescrit par votre médecin peut être très utile pour guider vos décisions de traitement.

Diagnostic

À l’aide d’un bon diagnostic, votre médecin et votre équipe de soins de l’asthme peuvent vous aider à gérer votre asthme.
Afin de diagnostiquer l’asthme, le médecin :

Effectuera une évaluation détaillée des antécédents médicaux

Posera des questions au sujet de vos antécédents médicaux, vos problèmes respiratoires, et d’autres symptômes de l’asthme que vous pourriez avoir.

Effectuera un examen physique

Écoutera vos poumons à l’aide d’un stéthoscope, examinera vos voies nasales, etc.

Examinera votre respiration à l’aide de la spirométrie

La spirométrie est un examen respiratoire assez simple qui mesure les débits et les volumes d’air que vous pouvez expirer de vos poumons. Cet examen pourrait être effectué dans un hôpital ou dans le bureau de votre médecin. Pour cet examen, on vous demandera d’expirer aussi rapidement et longtemps que possible à travers un tube attaché à une petite machine. Puisque la spirométrie requiert de la coordination, les enfants ne sont habituellement pas capables de subir l’examen avant l’âge de 6 ou 7 ans.

Votre médecin pourrait aussi demander d’autres examens
    • Une radiographie pulmonaire
    • Des tests en laboratoire de votre sang et expectoration (mucosité, mucus)
    • Des tests d’immunologie : Il se peut que votre médecin vous réfère à un allergologue, qui effectuera des tests d’allergies spécifiques, vous demandera de décrire vos symptômes, et le moment où vous les remarquez. D’habitude, les allergologues utilisent des intradermoréactions. Ceci pourrait aider à déterminer quelles allergies aggravent votre asthme.
    • Des tests de provocation : Ces tests sont effectués dans un hôpital. C’est un type de test respiratoire qui permet de déterminer le niveau de « fibrillation » ou d’hyper réactivité de vos voies aériennes.
L’essai des médicaments pour l’asthme

Il se peut que votre médecin vous fasse essayer des médicaments pour l’asthme. Si les médicaments pour l’asthme font disparaître vos symptômes, ceci pourrait en faciliter le diagnostic.


Nous travaillons à créer davantage de contenu en français sur notre site Web. Merci de votre patience tout au long de ce processus compte tenu de nos ressources limitées. Si vous désirez parler à l’un de nos éducateurs respiratoires certifiés, veuillez composer le numéro de la ligne d’information sur la santé pulmonaire au 1 888 344-5864.