Get Help

Call the Lung Health Line

1-888-344-5864

Our certified respiratory
educators are ready to take your questions
(M-F 8:30am-4:30pm)

L’asthme et le voyage

Si vous êtes asthmatique, en général, vous devriez être en mesure de voyager pourvu que vous soyez préparé. Voyager peut vous exposer à vos déclencheurs d’asthme connus, mais aussi à de nouveaux déclencheurs d’asthme. Essayez de vous informer au sujet des déclencheurs possibles d’asthme auxquels vous risquez d’être exposés à votre destination, dans tous les logements, et aussi lors du transport.

Vous ne devriez pas voyager si votre asthme n’est pas contrôlé. Vous devriez seulement voyager si vous n’éprouvez pas de symptômes d’asthme aigus et de symptômes d’asthme chronique. En cas de doute, demandez à votre médecin de famille. De plus, assurez-vous que vous avez un plan d’action contre l’asthme rédigé par votre médecin. Ce plan vous donnera des directives pour mieux contrôler votre asthme et rapidement ajuster votre médicament si vous commencez à éprouver n’importe quels symptômes d’asthme.

 

LES PROBLÈMES POTENTIELS D’ASTHME POUVANT SE PRÉSENTER EN VOYAGE

Les problèmes de transport

Si vous voyagez à l’extérieur de l’Amérique du Nord, il se peut que votre vol permette le tabagisme, et la fumée est bien connue pour déclencher les symptômes d’asthme.

  • Bien que les effets du parfum sur l’asthme diffèrent d’une personne à l’autre, il est difficile d’éviter tous les produits parfumés sur un avion ou dans un autre endroit fermé.
  • Certaines compagnies aériennes servent encore des arachides qui peuvent être un allergène dangereux et un déclencheur d’asthme pour certaines personnes.

Les problèmes à destination

  • Certains pays ont des mesures moins sévères pour la pollution atmosphérique tel que pour les voitures, il peut donc y avoir des niveaux plus élevés de polluants. Si possible, vérifiez les niveaux de pollution atmosphérique de votre destination:
  • Les pays en développement et les zones rurales peuvent avoir moins de routes pavées et plus de routes de terre battue, qui peuvent être poussiéreuses.
  • Dans plusieurs pays, le charbon est utilisé pour le chauffage des maisons, ce qui produit beaucoup de pollution atmosphérique.
  • Si vous allez être dehors souvent pendant vos vacances (ex. : camping, randonnées pédestres), vous pouvez être exposés à plus de pollen et de moisissure que d’habitude. En général, les gens ont tendance à passer plus de temps à l’extérieur lorsqu’ils sont en vacances.
  • Certaines destinations auront du pollen ou moisissure différents ou elles en auront davantage. Essayez de trouver les prévisions de pollen et de moisissure pour votre destination :
  • Le tabagisme est plus commun dans certains pays et il est encore permis dans les endroits publics, y compris les aéroports, les restaurants, etc
    • Consultez les taux de tabagisme à travers le monde à : www.who.int/tobacco/en/atlas8.pdf
    • Les pays dont les taux de tabagisme sont les plus élevés sont en Europe.
  • Pour les asthmatiques, la plongée autonome peut parfois être dangereuse. Demandez conseil à votre médecin avant de planifier cette activité.
  • Si vous allez à des altitudes plus élevées, sachez qu’il y aura moins d’oxygène.
  • Si vous allez dans un climat froid, sachez que l’air froid peut déclencher des symptômes d’asthme chez certaines personnes, particulièrement lors d’activités physiques telles que le ski et le patinage.

Les problèmes de logement

  • À certains endroits au monde, les feux au bois sont utilisés pour le chauffage et la cuisson dans les logements et les restaurants, ce qui peut vous exposer à la fumée.
  • Les régions tropicales peuvent avoir plus de moisissure à l’intérieur en raison d’une humidité plus élevée.
  • Sachez que vous pouvez être exposés aux déclencheurs d’intérieur dans un logement de type Bed and Breakfast, tel que les allergènes des animaux.
  • Dans un hôtel, la fumée du tabac transportée par l’air peut entrer dans votre chambre en provenance d’autres chambres – demandez un hôtel pour non-fumeurs ou au moins un étage pour non-fumeurs.

 

BON À SAVOIR

Bien que le contrôle de l’asthme ne doive pas, en général, être un problème quand vous voyagez, voici des étapes que vous devriez suivre :

  • Emportez avec vous une quantité de médicaments contre l’asthme suffisante pour tout votre voyage.
  • Si possible, portez tous vos médicaments contre l’asthme sur vous à bord de l’avion au cas où vos valises se perdent.
  • Gardez vos médicaments contre l’asthme dans leurs contenants originaux.
  • Assurez-vous que tous vos médicaments contre l’asthme sont étiquetés avec votre nom. Vous pouvez aussi demander à votre pharmacien d’imprimer la liste de tous vos médicaments ou demander à votre médecin d’écrire une lettre qui explique vos besoins en matière de médicaments.
  • Si vous utilisez un compresseur pour prendre vos médicaments contre l’asthme, assurez-vous que la fiche électrique et la tension fonctionnent dans le pays que vous visitez.
  • Assurez-vous d’avoir un plan d’action contre l’asthme préparé par votre médecin, pour vous aider à décider quoi faire si votre asthme s’aggrave.
  • Si votre asthme s’améliore, n’arrêtez pas ou ne réduisez pas vos médicaments sans d’abord consulter votre médecin.
  • Assurez-vous d’avoir une assurance voyage adéquate qui offre une couverture en cas de crise d’asthme ou d’urgence d’asthme.
  • Déterminez où se trouvent les services médicaux d’urgence les plus près de votre destination afin d’être préparé si vous avez une crise d’asthme/urgence d’asthme.
  • Si vous voyagez par avion, renseignez-vous au sujet des mesures de sécurité pour les bagages de cabine concernant vos médicaments contre l’asthme.

 

LES MESURES DE SÉCURITÉ POUR LES BAGAGES DE CABINE

Les règles pour les bagages de cabine peuvent affecter vos médicaments contre l’asthme. Vérifiez les sites Web suivants pour plus d’information :

    • Pour les règlements au Canada, vérifiez auprès de l’Administration canadienne de la sûreté du transport aérien.
    • Pour les règlements aux États-Unis, vérifiez auprès du département de la Sécurité intérieure des États-Unis – Administration de la sécurité en matière de transport.
    • Pour les règlements au Royaume-Uni, consultez le site Web Directgov du gouvernement du Royaume-Uni.

Nous travaillons à créer davantage de contenu en français sur notre site Web. Merci de votre patience tout au long de ce processus compte tenu de nos ressources limitées. Si vous désirez parler à l’un de nos éducateurs respiratoires certifiés, veuillez composer le numéro de la ligne d’information sur la santé pulmonaire au 1 888 344-5864.