Get Help

Call the Lung Health Information Line

1-888-344-5864

Our certified respiratory
educators are ready to take your questions
(M-F 8:30am-4:30pm)

L’asthme et la grossesse

Les femmes enceintes respirent pour deux. Les femmes enceintes dont l’asthme est bien maîtrisé ne souffrent pas plus de complications pendant la grossesse ou à l’accouchement que les femmes non asthmatiques. Cependant, l’asthme non maîtrisé pendant la grossesse peut entraîner des complications graves chez la mère et le fœtus. Si vous êtes asthmatique et que vous êtes enceinte, ou planifiez tomber enceinte, consultez votre médecin.

 

IL EST TRÈS IMPORTANT DE BIEN MAÎTRISER VOTRE ASTHME

Quand vous êtes enceinte, il est particulièrement important de bien contrôler votre asthme. Les difficultés de respiration chez la mère peuvent limiter l’alimentation en oxygène au fœtus.

Vous pensez que votre asthme est maîtrisé? Répondez à ces cinq questions pour le savoir.

 

COMMENT L’ASTHME CHANGE PENDANT LA GROSSESSE

En général, un tiers des femmes enceintes souffrant d’asthme remarquent que leurs symptômes d’asthme s’améliorent lors de la grossesse; un tiers des femmes ont des symptômes d’asthme qui ne changent pas, et un tiers des femmes ont des symptômes d’asthme qui s’aggravent.

 

LES RISQUES DE L’ASTHME MAL CONTRÔLÉ PENDANT LA GROSSESSE

Si l’asthme d’une mère n’est pas contrôlé, il y a un risque plus élevé de :

  • naissance prématurée
  • petit poids à la naissance
  • changements dans la pression artérielle de la mère (ex. : pré-éclampsie)

 

COMMENT PRÉVENIR L’ASTHME PENDANT LA GROSSESSE

Les épisodes d’asthme aigu mettent le fœtus en danger en réduisant l’oxygène qu’il reçoit. Il est donc important de prévenir les épisodes d’asthme pendant la grossesse et l’accouchement.

Des façons de prévenir les épisodes d’asthme :

  • Contrôlez votre environnement : évitez vos déclencheurs d’asthme. Éviter les déclencheurs devrait être la première forme de thérapie pour l’asthme pendant la grossesse.
  • Continuez de prendre vos médicaments réguliers contre l’asthme (tels que prescrits par votre médecin) pendant la grossesse et l’accouchement.
  • Demandez à votre médecin de vous donner le vaccin contre la grippe. Ce vaccin est recommandé pour presque tout le monde, et particulièrement les asthmatiques.
  • Ne fumez pas. Une femme enceinte qui fume a un risque bien plus élevé d’avoir un épisode d’asthme sévère à un moment donné lors de la grossesse. Cela peut sérieusement réduire l’alimentation en oxygène au fœtus.
  • Évitez la fumée secondaire indirecte. Vous et votre bébé pouvez être incommodés par la fumée secondaire indirecte. Demandez à vos amis et aux membres de votre famille de ne pas fumer près de vous, dans votre maison, ou dans votre voiture.

 

LES MÉDICAMENTS CONTRE L’ASTHME ET LA GROSSESSE

La plupart des médicaments contre l’asthme peuvent être pris de façon sécuritaire pendant la grossesse. Les risques d’asthme non contrôlé sont bien plus élevés pour la mère ou le fœtus que la prise de médicaments pour contrôler l’asthme. Si vous êtes enceinte ou si vous planifiez tomber enceinte, dites-le à votre médecin. Il peut changer vos médicaments, dépendant des médicaments que vous prenez.

Les soins de l’asthme devraient être intégrés aux soins obstétriques. Lorsque c’est possible, le même fournisseur de soins devrait être utilisé pour les deux. Une approche en équipe devrait être utilisée si plus d’un médecin est impliqué.

 

LES MÉDICAMENTS À ÉVITER PENDANT LA GROSSESSE

Il y a plusieurs médicaments sans ordonnance, sur ordonnance et à extrait de plante qui ne devraient pas être pris lors de la grossesse. Consultez votre médecin ou pharmacien avant de prendre tout médicament sans ordonnance, sur ordonnance ou à extrait de plante si vous êtes enceinte.
Vous pouvez aussi en apprendre davantage au sujet d’une grossesse saine et des médicaments de Motherisk, un service gratuit d’information sur la grossesse et les médicaments ayant fait leurs leurs preuves, en visitant le site Web de l’Hospital for Sick Children de Toronto à l’adresse suivante : www.motherisk.org/women/drugs.jsp.

 

LES MÉDICAMENTS PENDANT LE TRAVAIL ET L’ACCOUCHEMENT

Les médicaments contre l’asthme qui sont pris régulièrement par la mère devraient être continués pendant le travail et l’accouchement.
Pour les femmes dont l’asthme s’est amélioré pendant la grossesse, et dont les médicaments ont été convenablement réduits, un besoin plus élevé du médicament peut se présenter immédiatement après l’accouchement.
Si votre asthme n’a pas été bien maîtrisé, votre médecin peut vous donner des directives spécifiques pour vous rendre à l’hôpital plus tôt lors du travail.

 

COMMENT SURVEILLER L’ASTHME PENDANT LA GROSSESSE

Comment surveiller votre niveau de contrôle de l’asthme

Votre médecin voudra prendre des mesures objectives pour voir comment vous respirez. Il y a plusieurs changements corporels associés à la grossesse; certains changements sont causés par l’asthme. Les mesures objectives sont essentielles pour évaluer et surveiller l’asthme afin d’apporter les changements appropriés aux médicaments.

Le médecin peut surveiller votre asthme à l’aide de :

  • Une spirométrie (un simple test respiratoire qui mesure le volume d’air vous pouvez expirer de vos poumons, et à quelle vitesse)
  • Un débitmètre pour débit de pointe, un appareil portatif utilisé pour mesurer la vitesse à laquelle vous pouvez expirer l’air de vos poumons
  • L’objectif est d’essayer de maintenir une fonction pulmonaire normale ou presque normale.

 

SURVEILLER L’ASTHME PENDANT LE TRAVAIL ET L’ACCOUCHEMENT

On surveille la mère et le fœtus pendant le travail et l’accouchement pour s’assurer que les deux sont en bonne santé. C’est particulièrement nécessaire pour les femmes asthmatiques.
Le fœtus : Tout comme la plupart des cas lorsque le travail est amorcé, le fœtus est surveillé électroniquement dès que la mère est admise à l’hôpital. Si l’asthme de la mère est maîtrisé et chez les patients à faible risque, une surveillance continue peut ne pas être nécessaire. Au cours du travail, la surveillance continue du fœtus peut être envisagée.
La mère : Votre débit de pointe sera mesuré lors de l’admission au centre de travail et d’accouchement, et à toutes les 12 heures par la suite. Si des symptômes d’asthme se présentent, les débits de pointe devraient être mesurés après les traitements.

 

L’ASTHME APRÈS LA NAISSANCE DU BÉBÉ (LA PÉRIODE POSTNATALE)

Votre magnifique bébé est enfin arrivé. À quoi devez-vous vous attendre maintenant?

  • Après la naissance du bébé, il peut être nécessaire de changer vos médicaments contre l’asthme, ainsi que les doses. Puisque certaines femmes connaissent des changements de leur asthme pendant la grossesse, l’asthme peut changer à nouveau après l’accouchement.
  • La période de post-partum peut impliquer de l’anxiété à cause du nouveau-né, la fatigue, et, possiblement, une sévère dépression postpartum. Pour cette raison, vous et votre médecin devriez surveiller votre asthme de très près pour vous assurer qu’il demeure bien contrôlé.

L’allaitement:

  • Les bronchodilatateurs inhalés et les anti-inflammatoires inhalés ne semblent pas causer des effets secondaires.
  • La théophylline passe dans le lait maternel et peut rendre le bébé irritable.
  • antihistaminiques devraient être évités, car ils peuvent provoquer de la somnolence et de l’irritabilité chez les nourrissons. Ils peuvent aussi réduire ou même prévenir la production du lait maternel.
  • Évitez de fumer. Les nourrissons sont deux fois plus susceptibles de mourir du SMSN si leur mère recommence à fumer après l’accouchement.

Pour garder votre bébé en santé, ne fumez pas, et ne laissez personne fumer près de votre enfant ou dans votre maison. Les enfants dont les parents sont des fumeurs ont des taux bien plus élevés de rhumes et d’autres infections des voies respiratoires comparées aux enfants dont les parents ne fument pas.

COMMENT CONTRÔLER UNE CRISE D’ASTHME

Apprenez ce que vous devez faire en cas d’une crise d’asthme en cliquant ici : Quoi faire quand vous ne parvenez plus à contrôler votre asthme


Nous travaillons à créer davantage de contenu en français sur notre site Web. Merci de votre patience tout au long de ce processus compte tenu de nos ressources limitées. Si vous désirez parler à l’un de nos éducateurs respiratoires certifiés, veuillez composer le numéro de la ligne d’information sur la santé pulmonaire au 1 888 344-5864.