Get Help

Call the Lung Health Line

1-888-344-5864

Our certified respiratory
educators are ready to take your questions
(M-F 8:30am-4:30pm)

Comment surveiller votre asthme

Il est important de surveiller régulièrement votre asthme et de prendre les actions nécessaires avant de ne plus être en mesure de le maîtriser. Vous trouverez ci-dessous des outils et des conseils sur la façon de surveiller régulièrement votre asthme et ce que vous devez faire si vous ne pouvez plus le contrôler ou si vous avez une crise d’asthme.

Signes précurseurs d’aggravation de l’asthme et de crises d’asthme

Parfois, il n’est pas possible de reconnaître les signes avertissant une aggravation de l’asthme, car certaines crises d’asthme se développent rapidement, sans qu’on s’y attende. C’est comme si elles étaient «complètement inattendues.» Cependant, pour la plupart des gens, les crises d’asthme se présentent lentement et on peut détecter des signes avant-coureurs.
Si vous éprouvez un ou plusieurs des symptômes suivants, votre asthme est probablement hors de contrôle et vous devriez ajuster vos médicaments (tel qu’indiqué dans votre plan d’action contre l’asthme) et/ou appeler votre médecin :

Les symptômes tels que l’essoufflement, la respiration sifflante et la toux, en plus d’une capacité diminuée de faire des exercices ou vaquer à vos activités quotidiennes.

  • Besoin d’utiliser votre inhalateur de secours (d’habitude une pompe bleue) plus de 3 fois par semaine
  • Baisse des taux de débits maximaux expiratoires
  • Expectoration du mucus
  • Réveils pendant la nuit ou tôt le matin afin d’utiliser votre inhalateur de secours

 

Plan d’action contre l’asthme

Si vous avez un plan d’action contre l’asthme, suivez les directives de votre médecin. Si vous n’en avez pas un, prenez un rendez-vous avec votre médecin afin d’en obtenir un. Ceci vous aidera à prendre rapidement des décisions au sujet de vos traitements de l’asthme selon les symptômes d’asthme que vous éprouvez. Vous pouvez aussi utiliser un débitmètre pour débit de pointe pour vous aider à surveiller votre niveau de contrôle.

Cliquez ici pour télécharger ou commander votre plan d’action contre l’asthme

Débitmètre pour débit de pointe

Bien que l’usage d’un débitmètre pour débit de pointe ne soit pas nécessaire pour tous, votre médecin pourrait suggérer d’en utiliser un pour vous aider à faire le suivi des changements de votre asthme. Un débitmètre pour débit de pointe est un appareil portatif dans lequel vous soufflez pour connaître la vitesse à laquelle vous pouvez expirer l’air de vos poumons. Ceci s’appelle votre «débit de pointe».

Un débitmètre pour débit de pointe peut être utile pour obtenir une mesure objective de la condition de votre asthme – c’est-à-dire que vous pouvez le numéroter. L’usage d’un débitmètre pour débit de pointe peut parfois vous aider à constater que votre asthme commence à devenir hors de contrôle avant d’en remarquer les symptômes. Si vous agissez tout de suite, vous pouvez renverser l’obstruction avant qu’elle devienne sérieuse.

L’usage d’un débitmètre pour débit de pointe est facile et ne devrait prendre environ qu’une minute.

  1. Réglez la flèche de l’échelle métrique à zéro.
  2. Asseyez-vous droit ou tenez-vous debout pour obtenir de meilleurs résultats et prenez une profonde inspiration.
  3. Placez l’embout dans votre bouche en scellant bien vos lèvres autour de l’embout et soufflez aussi fortement et rapidement que vous le pouvez. Afin d’obtenir un bon résultat, votre objectif est d’obtenir «un jet rapide» d’air expiré, et non «un souffle lent.»
  4. Lisez l’échelle étalonnée (où pointe la flèche) et inscrivez ce chiffre.
  5. Répétez le processus deux autres fois, en inscrivant le plus élevé des trois chiffres dans votre journal. Ne faites pas une moyenne des résultats!

Utilisez votre journal sur l’asthme pour maintenir un dossier de vos débits de pointe sous forme de tableau ou en les traçant point par point sur un graphique. Faire un graphique vous aide à suivre les tendances qui se dessinent au cours de la journée ou pendant plusieurs jours. La méthode utilisée importe peu – ce qui compte est de garder vos dossiers organisés d’une façon qui a du sens pour vous.

À quelle fréquence devriez-vous mesurer votre débit de pointe?

Vous pouvez prendre des mesures de débit de pointe de temps en temps ou régulièrement. Au début, il est utile de surveiller régulièrement votre débit de pointe, car cela peut vous aider à déterminer vos débits de pointe normaux ou de base. Votre médecin rédigera ensuite votre plan d’action individuel basé sur ces résultats.

Il est particulièrement important de surveiller fréquemment votre débit de pointe quand votre asthme est instable ou lorsque vous éprouvez davantage de symptômes. Dans ces cas, vos résultats de débit de pointe fluctueront probablement, car vos poumons sont dans un état hyper réactif. À mesure que votre asthme commence à être maîtrisé, les fluctuations dans les débits de pointe deviendront graduellement moins erratiques, sans baisses ou chutes soudaines. Lorsque vos débits de pointe deviennent plus normaux, vous pouvez mesurer vos débits de pointe moins souvent.


Journal sur l’asthme

Un journal sur l’asthme peut vous aider à surveiller vos symptômes; utilisez-le pour écrire vos symptômes. En travaillant avec votre médecin ou spécialiste accrédité dans le domaine de l’asthme, vous pouvez utiliser votre journal sur l’asthme pour déterminer si vos symptômes d’asthme ont certaines caractéristiques – est-ce que certains jours, ou certains moments du jour sont pires pour votre asthme? Votre journal peut aussi vous informer si les changements apportés à vos médicaments contre l’asthme allègent vos symptômes.

Cliquez ici pour télécharger ou commander votre journal sur l’asthme

Quoi faire quand vous ne pouvez plus maîtriser votre asthme

Petite aggravation/Crise d’asthme

Si vous éprouvez une petite aggravation de votre asthme, cessez toute activité.

Prenez immédiatement votre médicament de secours (pompe bleue). Ceci devrait aider à ouvrir vos voies aériennes en 5 ou 10 minutes, pour vous aider à respirer.

Asseyez-vous et reposez vos bras sur une table.

Ne commencez aucune activité avant que votre respiration ne retourne à la normale.

Si vous manquez encore d’air après avoir pris votre médicament de secours, ou si à n’importe quel moment vous sentez que vous souffrez d’une crise d’asthme, composez le 911 pour demander une ambulance. Continuez de prendre votre médicament de secours jusqu’à l’arrivée de l’ambulance. Ne commencez aucune activité jusqu’à ce que votre respiration retourne à la normale.

Aggravation sévère/Crise d’asthme

Composez le 911 et continuez de prendre votre médicament de secours (pompe bleue) si vous éprouvez un ou plusieurs de ces symptômes :

  • Respiration difficile
  • L’inhalateur de secours bleu ne soulage pas les symptômes
  • Élocution difficile — incapable de finir les phrases
  • Sensation de succion de la peau au-dessus du sternum et entre les côtes
  • Narines arrondies, car vous essayez de reprendre votre souffle
  • Teint pâle et gris, transpiration
  • Lèvres et lits d’ongles bleus
  • Grande fatigue
  • Sensation que vous allez perdre connaissance

Après avoir éprouvé toute aggravation de votre asthme ou à la suite d’une crise d’asthme, prenez un rendez-vous avec votre médecin de famille. Il se peut que vous deviez ajuster les doses de vos médicaments. Vous pouvez aussi discuter des raisons possibles qui font en sorte que votre asthme est hors de contrôle et trouver des façons d’aider à le prévenir dans le futur.


Nous travaillons à créer davantage de contenu en français sur notre site Web. Merci de votre patience tout au long de ce processus compte tenu de nos ressources limitées. Si vous désirez parler à l’un de nos éducateurs respiratoires certifiés, veuillez composer le numéro de la ligne d’information sur la santé pulmonaire au 1 888 344-5864.